KunoichiKai, Jour 1

Et voici votre envoyée spéciale au rapport!

Aujourd’hui était le premier jour du Kunoichi Taikai, et c’était… Extraordinaire. Il y a plein de monde (et pas assez de place dans le vestiaire des filles), je ne sais pas combien exactement mais je trouve ça impressionnant! Et dehors, les cerisiers fleurissent 🙂

SAM_0360 coppie

Sensei avait l’air très heureux aujourd’hui, vraiment rayonnant. Il a ouvert le stage en parlant d’Amaterasu, la déesse du soleil, qui s’était retirée dans sa grotte lors des jours sombres de l’histoire du Japon. Et le rôle des guerriers puissants de cette époque a été d’ouvrir cette porte pour laisser entrer la lumière sur la Terre.

Le thème de la journée, du moins ce que j’en ai retenu, c’était de bouger librement et de ne pas « donner de sentiments ». S’oublier, en quelque sorte, ne rien donner à Uke. Si on met trop de sentiments, ça peut l’énerver/l’exciter, et provoquer des réactions. Alors que si on ne met rien… Il n’a rien à quoi s’accrocher! Sensei a montré plusieurs techniques où on sortait de l’attaque en gardant le contact avec Uke par l’épaule, en déplaçant tout le corps  pour venir prendre son équilibre (mais sans le pousser, juste en se déplaçant). Ce contact à l’épaule était ensuite utilisé soit pour créer un Kûkan en le relâchant brusquement, soit pour distraire l’attention de Uke pendant qu’on venait envelopper ses jambes ou qu’on envoyait un tsuki depuis un angle qu’il ne voyait pas. Quand je dis épaule, c’est pour donner un point de départ: Sensei se servait en fait de tout son corps (épaule, bras, coude, pieds…) pour plier Uke dans tous les sens sans jamais avoir à le tenir. Ce contrôle sans saisir est particulièrement intéressant quand on a moins de muscles que la personne d’en face.

Sensei a parlé du Fudoshin, qui est traduit habituellement par « coeur immuable », mais qu’il a aujourd’hui par « coeur volant », « flying heart ». Ce « flying heart » est ce qui permet de bouger librement sans se laisser emprisonner par la technique de Uke (ou par sa propre technique…). Un coeur volant n’est pas un coeur statique, c’est un coeur qui va là où l’entraînent les évènements sans se laisser troubler. Et c’est particulièrement important pour les femmes, qui doivent encore plus compter sur leurs déplacements pour préserver leur sécurité.

SAM_0380 - Copie

On a aussi exploré quelques kyushos sur le visage, autour des yeux et du nez. Sensei disait que même un doigt qui fait une estafilade sur le coin de l’oeil peut suffire (et quand on le voit faire, on le croit sans peine). Il a montré des mouvements  en trajectoires courbes, qui viennent « rebondir » sur Uke sans chercher à le traverser complètement, mais qui compromettent son équilibre et créent des ouvertures.

L’après-midi, Vanessa Estevez nous a montré plusieurs techniques qu’elle enseigne dans le milieu médical, quand des infirmières ont besoin de maîtriser un patient qui peut avoir des réactions brutales, ou quand il faut l’immobiliser pour lui administrer un traitement. Et ces techniques avaient la particularité de préserver à la fois Tori et Uke, permettant de contrôler ce dernier sans le blesser. On a fait des saisies sur une main ou deux, en se servant de l’environnement extérieur (en l’occurrence, une 3e personne qui jouait le rôle d’une chaise…),  et même le maintien d’une personne allongée par terre qui cherche à se dégager en se débattant. On a aussi essayé de maîtriser un Uke debout en étant 2 Tori, et c’était très intéressant de travailler en équipe pour contrôler une personne sans lui faire (trop) mal.

Il y a eu aussi beaucoup de techniques avec les kyushos sur les mains, les phalanges et les ongles, mais je ne m’en souviens plus très bien parce que là pour le coup je commençais à être sérieusement cramée.

En parlant de cramée, je vais aller me coucher pour une autre journée de folles aventures demain!

SAM_0404 copie

Bisous à tous les loulous

Signé Julia, reportrice dévouée (écrire un article à minuit après une paire de bières, si c’est pas de l’héroïsme ça…)

Publicités

5 commentaires sur “KunoichiKai, Jour 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s