Bienvenue

kakemonoNous pratiquons un art martial traditionnel japonais, nos exercices s’effectuent donc dans le respect de la tradition japonaise.
Voici quelques rappels sur certaines notions traditionnelles, qui permettent une pratique intelligente pour tous.

Tout d’abord le dojo, 道場, est le lieu dans lequel s’exerce la pratique.
道 (do): signifie chemin, voie. Il y a là l’idée de cheminement, de progression vers un but ou une destination.
場 (jo): signifie l’endroit, l’emplacement.
Le dojo est donc le lieu dans lequel le pratiquant chemine, progresse.
Il ne s’agit pourtant pas seulement d’une localisation géographique, il s’agit aussi, dans un sens plus large, de la communauté formée par l’ensemble des pratiquants.
C’est à dire l’ambiance et l’état d’esprit général du groupe.

Au sein du dojo, les individus se voient attribuer des rôles, selon leur position hiérarchique ou d’ancienneté.

Le rôle de sensei est le rôle central.
En effet sensei 先生 désigne le maître, qui est garant du savoir et de l’expérience d’une technique ou d’un savoir-faire.

Sensei, mot composé de 2 kanji :
先 (sen) : signifie devant, antérieur ou encore d’abord
生 (sei) : signifie naître
Sensei peut être traduit par « celui qui est né avant ».
Par rapport au dojo, cela signifie qu’il a cheminé et atteint la destination au bout du chemin avant les autres pratiquants.

C’est pour cette raison qu’il est la seule personne dont l’enseignement fait autorité au sein du dojo.
C’est aussi pour cette raison que pendant le cours il est, en théorie, le seul à pouvoir parler, les élèves devant l’écouter s’ils veulent à leur tour atteindre la destination.

Les rôles de senpai 先輩 et kōhai 後輩.
Le senpai est l’élève avancé et le kōhai est le jeune élève.
Le senpai a un rôle de tuteur auprès du kōhai et de relais de l’enseignement du sensei, le professeur ; en retour, le kōhai doit le respect au senpai.

Senpai, mot composé de 2 kanji :
先 (sen): signifie devant, d’abord
輩 (pai): signifie camarade, collègue, compagnon

Kohai, mot composé de 2 kanji:
後 (ko): signifie derrière, après
輩 (hai): signifie camarade, collègue, compagnon

Le senpai, élève ancien, a déjà parcouru une partie du chemin,
il peut donc transmettre l’enseignement aux kohai dans la mesure de son niveau d’avancement, puisqu’il n’est pas encore arrivé à destination.
Le senpai montre l’exemple au kōhai. Il a donc une certaine responsabilité dans la vie du dojo : son exemple sera repris par ses kōhai.
A lui donc de veiller à donner le meilleur exemple possible, pour que ses kōhai puissent avancer dans de bonnes conditions.

Le kōhai étant l’élève avec le moins d’ancienneté, il se doit d’écouter et faire son profit des enseignements du sensei et de ses senpai.

Lors du salut (礼, rei), les élèves se placent ainsi par ordre d’ancienneté.

Le salut, 礼 (rei), ne désigne pas seulement la cérémonie d’ouverture et de fermeture du cours, il signifie avant tout : politesse et courtoisie. Il s’agit donc de respecter les règles de savoir vivre et de bienséance, de respect entre les individus.

L’état d’esprit qui caractérise notre dojo est la volonté de prendre soin les uns des autres, afin de s’entraider les uns les autres à progresser sereinement chacun sur sa voie personnelle.
Chaque personne contribue à améliorer le groupe, et le groupe aide chaque personne à s’améliorer.

Publicités