Mise au point

Mise au point sur ma pratique, mes cours et ma façon de les donner.

Les propos qui suivent s’adressent aux pratiquants ayant plus de 4 années d’ancienneté.

Ils pourront inspirer les nouveaux aussi.

Senseï ne se traduit pas par chef.

Lorsque je donne cours, je ne suis pas là pour vous dire quoi faire.
Je sers d’exemple à suivre, pour qu’à votre tour, vous sachiez ce que je sais et éventuellement le transmettre à d’autres.

Je considère les personnes présentes à mon cours comme des adultes responsables et autonomes, capables d’agir par eux mêmes, pour eux-mêmes.

Des gens motivés qui savent pourquoi ils sont là.

Si vous avez besoin d’un sergent instructeur « assis-debout-couché », si vous avez besoin de « 1,2,3,4 , garde à vous, fixe!», ce ne sera pas chez moi.

Ou si vous avez besoin d’une nurse « il est beau ton dessin mon petit boubou!», alors là…

Chez moi ce n’est ni l’armée, ni la nursery, ni la garderie …

Ma compréhension actuelle de l’enseignement de Hatsumi Senseï est la suivante : je m’entraîne et étudie les arts martiaux afin de devenir le seul vrai maître de ma vie.

Conduire ma destinée.

Je n’ai pas besoin de chef pour me dire quoi faire, encore moins qui je suis.

C’est ça que je veux transmettre.

C’est cela que j’eusse aimé que vous trouvâtes pour vous même.

Je pense profondément que le ninpô taijutsu a pour but de faire de son pratiquant un homme, ou une femme, libre.

C’est à dire quelqu’un qui décide pour lui-même et par lui-même de la vie qu’il veut vivre pour lui même et par lui même.

Le prochain qui me dit: « c’est toi le chef», prouvera par là même son incompréhension profonde de notre art, sa confusion, son égarement, sa puérilité, son irresponsabilité, son incapacité à être un adulte digne de ce nom.

Dans mon cours, je forme des hommes et des femmes libres et forts.

Pas des sous-fifres.
Pas des débiles.

Si être responsable de votre propre vie est trop vous demander, ne venez pas à mon cours.

Si vous avez besoin d’autrui pour vous dire quoi faire de votre vie, il y a des quantités de gens qui se feront un plaisir de vous prendre en charge, mais pas moi…

Si la liberté vous fait peur, si c’est trop grand pour vous, trop ingérable… n’apprenez pas sous ma direction.

Je ne suis pas un chef, ni un gourou.
Je ne suis qu’un humble étudiant de l’art de maîtriser sa propre vie, qui vous propose humblement de partager sa vision de cet art.

J’ai comme l’impression que certaines personnes ne comprennent que l’autorité et l’humiliation…

Pas de ça le mardi soir, à Étiolles.

Le mardi soir je n’incarne pas un flic, ni une autorité.

Je suis là pour vous rappeler ce que vous savez déjà.

Vous aider, si je le peux, à le développer.

Je sais que mes propos sonnent faux dans un espace « républicain », «démocratique », oseré-je dire «socialiste », dans lequel si on ne vous dit pas quoi faire, vous vous retrouvez comme une poule qui a trouvé un couteau…

Je ne suis pas votre papa, ni votre grand frère, ni votre gourou, ni votre adjudant-chef, ni votre président, ni votre leader…

C’est à vous de savoir ce que vous venez chercher et d’avoir l’humilité de le recevoir.

Si vous êtes trop puéril pour le savoir, allez voir ailleurs.

Et si mon enseignement ne vous apporte rien, ou ne vous correspond pas, j’ai l’audace de croire que vous avez les ressources nécessaires pour en tirer les conclusions qui s’imposent.

Christophe Bergé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s